• De Toulouse à Castelnaudary

    Quelle joie que se promener sur les bords du Canal du Midi !

    Quel bonheur !

    Quel délice !

    Hum... Nous allons essayons de retrouver un semblant d'objectivité et de rapporter des observations plus intéressantes pour mes éventuels lecteurs. Je n'ai déjà pas grand chose à proposer à raconter en dehors de mes quelques photographies et des lieux par lesquels j'ai passé. Commençons donc !

    Tout d'abord, observez la carte de mon parcours effectué en une seule journée :

    De Toulouse à CastelHum...naudary

     En me réveillant vers sept heures, au son des premiers véhicules arrivant sur le parking du supermarché où j'ai passé la nuit, j'ai rassemblé mes affaires pour prendre al direction du Canal du Midi dont j'avais repéré le commencement hier soir en suivant le fleuve. Bientôt, me voici devant l'écluse du Béarnais.

    De Toulouse à CastelHum...naudary

    Le cours d'eau traversant une aussi grande agglomération ! Magnifique ! Mais je m'interroge encore sur le nom de cette écluse. Est-ce due à Henri IV ? Peut-être.... Il faudra que je fasse quelques recherches.

    J'arrive ensuite à l'écluse des Minimes :

    De Toulouse à CastelHum...naudary

     Puis à celle du Bayard :

    De Toulouse à CastelHum...naudary

    Peu après, je quitte finalement Toulouse le long de l'eau. Impossible de se perdre ! Suivre le canal, c'est encore encore plus simple que de se repérer grâce au fil d'Ariane ! Je progresse à l'ombre des platanes qui me protège du soleil même si cela ne m'effraie pas. En authentique gamin du Midi, la chaleur n'a jamais été mon ennemi. J'arrive au bout du compte à une ville où se trouve une nouvelle écluse : Castanet.

    De Toulouse à CastelHum...naudary

    Ce paysage ! C'est typique de mon cher Midi ! C'est trop beau ! Hum... Désolé... Mais je vous ait prévenu au commencement : je risque de manquer d'objectivité sur cette partie de mon voyage.

    De Toulouse à CastelHum...naudary

    Observez sur ce cliché le cycliste que je n'avais pas vu en prenant cette photographie. J'étais alors trop occupé à veiller garder l'écluse dans l'objectif ! Sur le Canal du Midi, impossible de se sentir seul ! I y a de nombreux touristes ou randonneurs se déplaçant à pied ou en vélo !

    En continuant, je suis arrivé ensuite à l'écluse de Montgiscard : 

    De Toulouse à CastelHum...naudary

    Pour ceux qui se poseraient la question, ce lieu n'a strictement rien à voir avec l'ex-Président de la République Française Valéry Giscard d'Estain ! C'est une simple coïncidence ! Ah ah ! Je sais que cela pourra vous surprendre mais ce vieux dinosaure n'était pas encore né lorsque ce site fut construit !

    Ma route s'est poursuivie pour passer par l'écluse d'Aiguevive :

    De Toulouse à CastelHum...naudary

    Nous voici désormais à l'écluse de Montesquieu-Lauragai :

    De Toulouse à Castelnaudary

    A ce moment, j'ai même traversé une jolie petite ville. Vous en apercevez le port sur ce cliché ci-dessus. Cela se situe toujours sur le magnifique canal du Midi. Ah ! Mon Midi, mon cher Midi, est si beau et ses couleurs si éclatantes !

    Je me demande comment le nom a été trouvé... Est-ce une référence au philosophe des Lumières ? Mais Lauragai ? D'une fille qui se prénommait gai et qui était joyeuse ? A moins qu'elle n'ait été lesbienne peut-être ? Je sais... Je me pose trop de questions... Mais que voulez-vous ? J'adore apprendre et tout connaitre sur un sujet !

    Cela nous mène ensuite à l'écluse d'Emborrel :

    De Toulouse à Castelnaudary

    Puis à celle de l'Océan :

    De Toulouse à Castelnaudary

    Bon ! Le Canal du Midi a été crée au XVI siècle. Question : qui a inventé ces noms étranges ? Parce que là.... C'est quoi le rapport entre cette écluse-ci et l'océan qui se situe très loin de là ? Je n'ignore quel type de drogues on pouvait consommer à l'époque mais ceux qui ont réfléchi aux noms devaient être sérieusement défoncés !

    Après cette écluse-ci, nous débouchons ensuite à  celle de la Bastide de l'Anjou :

    De Toulouse à Castelnaudary

    De Toulouse à Castelnaudary

    Ces images... Mon cœur résonne fort dans ma poitrine. Mon Midi ! Mon cher Midi ! Tes couleurs sont si éclatantes ! Tes paysages sublimes ! Que je t'aime ! Tu es mon âme !

    Continuant à longer cette sublime voie qui ne cesse de me remplir d'émerveillement, je passe ensuite par l'écluse du Roc :

    De Toulouse à Castelnaudary

    Et je me rends ensuite jusqu'à celle de Domergue :

    De Toulouse à Castelnaudary

    Je poursuis jusqu'à l'écluse de Laurens :

    De Toulouse à Castelnaudary

    Ma route se prolonge ensuite vers l'écluse de la Planque :

    De Toulouse à Castelnaudary

    Oui, je vous le répète : il ne faut pas trop prêter au significations de la toponymie de ces sites. Quand je vous dis que les gens qui s'en occupés étaient défoncés !

    Finalement, après cette longue mais magnifique journée, j'arrive en vue de la ville de Castelnaudary. Eh non ! Je n'ai pas mangé ce soir-là de cassoulet ! Ah ah ! Je me suis contenté, comme à l'accoutumée, d'une boite de fayots. D'ailleurs, ils commençaient déjà à ce moment-ci à me dégoûter.

    Pour être honnête, j'étais étonné à l'époque d'avoir accompli toute cette longue étape à pied en moins de douze heures. Mais que voulez-vous ? Je marche à pied depuis bientôt deux mois et j'ai passé les trois dernières semaines dans les montagnes espagnoles. En comparaison, avancer sur le plat au fil de l'eau est une promenade de santé !

    Cela me procure un sentiment étrange que me souvenir qu'un an plus tôt mes jambes fonctionnaient encore et étaient devenues aussi performantes. Aujourd'hui, en l'espace de quelques minutes, quelques secondes peut-être mêmes, elles ont été...

    Allons ! Arrêtons là les mauvaises pensées qui ne servent à rien ! Je vais vous laisser ici à Castelnaudary d'où nous repartirons ensemble pour la seconde partie de mon excursion au bord du Canal du Midi. a bientôt !

    ~~ Ambulando meus magna erit, superbia magis. ~~

    « Toulouse, ô Toulouse ! De Castelnaudary à Carcasonne »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :